Les derniers avis de lecture

  • La petite dernière / Fatima Daas |

    La petite dernière / Fatima Daas Daas, Fatima (1995-..). Auteur

    Coup de coeur de la Médiathèque 5/5 Fatima Daas vient nous raconter ici dans ce court roman, ce que c'est qu'être une jeune femme, franco-algérienne, musulmane pratiquante, et homosexue... Voir plus Fatima Daas vient nous raconter ici dans ce court roman, ce que c'est qu'être une jeune femme, franco-algérienne, musulmane pratiquante, et homosexuelle de nos jours. Dans un style nerveux et sans concession, elle va aborder sa jeunesse, sa construction, son rapport à la famille, aux études, et forcément la dualité entre sa religion et sa sexualité. Ce premier roman se lit comme on aiguise une lame, rapidement mais avec précaution, tout en dureté et en rythme méthodique, en faisant bien attention aux failles. Une tranche de vie intime, pudique, teintée de poésie urbaine, nous est lancée comme une bouée, et on s'y accroche avec fièvre jusqu'à la fin de ce très, très beau texte. Voir moins La Médiathèque - Le 15 octobre 2020 à 10:47
    Le gang des rêves / Luca di Fulvio |

    Le gang des rêves / Luca di Fulvio Di Fulvio, Luca (1957-..). Auteur

    Coup de coeur de la Médiathèque 5/5 Nous sommes à New York, dans les années 20, cette ville tentaculaire et ses populations hétéroclites en quête de lendemains meilleurs. Nous y suivons... Voir plus Nous sommes à New York, dans les années 20, cette ville tentaculaire et ses populations hétéroclites en quête de lendemains meilleurs. Nous y suivons Christmas, fils d'une immigrée italienne, qui grandit entre misère, guerre des gangs et horizons de béton. Mais Christmas rêve, il rêve d'autre chose pour lui, les siens, pour sa ville. Si ses poches sont vides, Christmas a de l'imagination à revendre, de la gouaille, et surtout une voix, car personne ne sait raconter comme lui sa ville et le destins des gens qui la font pulser. Et alors peut être, juste peut être, qu'à cœur vaillant, cœur aimant, rien n'est impossible... Quel roman époustouflant ! Luca di Fulvio aime ses personnages, qu'ils soient crasseux, douteux, lumineux, et nous le fait ressentir. Sous sa plume, les petites vies deviennent de grands destins, avec brio. Entre chronique sociale, historique, et roman initiatique, profondément romantique, rarement le New York de cette période n'aura été dépeint avec autant de vie. Symbole d'une époque où le rêve américain avait vraiment un sens et hymne aux rêveurs, aux voix qui portent, ce roman est un petit bijou, dont les personnages nous accompagnent longtemps après la fermeture de la dernière page. Voir moins La Médiathèque - Le 06 octobre 2020 à 13:53
    Il est juste que les forts soient frappés / De Thibault Bérard |

    Il est juste que les forts soient frappés / De Thibault Bérard Bérard, Thibault. Auteur

    Coup de coeur de la Médiathèque 5/5 C'est l'histoire de Sarah. Et son histoire ne finira pas bien, parce qu'elle nous le précise dès le début, elle est morte, à 42 ans, terrassée par un... Voir plus C'est l'histoire de Sarah. Et son histoire ne finira pas bien, parce qu'elle nous le précise dès le début, elle est morte, à 42 ans, terrassée par un cancer, en laissant derrière elle l'amour et les amours de sa vie. Et là on pourrait se dire que ce genre d'histoire, de maladie, d'amour, ce n'est pas fait pour nous, qu'on a pas envie de se rouler dans la tristesse, le mélodrame et le pathos... mais pas si vite. Parce que notre narratrice va essentiellement nous raconter une histoire de vie, avec tout que ça comporte de tragique mais aussi de bonheur, d'optimisme et d'aventure du quotidien. Sarah se raconte, et nous raconte aussi surtout Théo, son amour, leur combat contre la vie, pour la vie. Après tout, il est juste que la fatalité les frappe, puisque eux, auront la force de surmonter ça vu ce qu'ils ont énergie à lui opposer. Un mantra puissant, mais aussi une lame a double tranchant, qui va les emmener toujours plus loin dans les lendemains, jusqu'à ce que... ça je vous laisse le découvrir. Ce roman est fort, d'une puissance rarement égalée dans ses personnages. On vit avec eux, on espère avec eux, on rit (plus qu'on ne pourrait le penser) avec eux, on est frappé avec eux, et on meurt aussi un peu avec eux. Puis on revient à la vie aussi. D'expérience c'est plutôt bon signe quand des jours après avoir fini un roman, on se sent encore accompagné, bercé par ses personnages, et là, c'est diablement le cas. D'une construction impeccable, implacable, l'auteur (je vous ai dit que c'était un premier roman ? chapeau), nous entraine dans ce tourbillon. Et même quand on se dit qu'on est un caillou, qu'on est pas très émotif et qu'on se détache, et bien on se retrouve les yeux humides, le cœur et l'esprit transpercés. Et ça fait du bien. Tour de force je vous dit. Rien de ce que je pourrais dire de plus ne rendra justice à ce roman, mais faîtes moi plaisir, faîtes vous plaisir aussi, et laissez vous tenter. Voir moins La Médiathqèe - Le 06 octobre 2020 à 13:51
    Les optimistes / De Rebecca Makkai |

    Les optimistes / De Rebecca Makkai Makkai, Rebecca. Auteur

    Coup de coeur de la Médiathèque 5/5 Le récit nous prend à Chicago, au milieu des années 80, en plein Boystown, ces quartiers du centre ville où des hommes vivent leur sexualité et leur e... Voir plus Le récit nous prend à Chicago, au milieu des années 80, en plein Boystown, ces quartiers du centre ville où des hommes vivent leur sexualité et leur engagement au grand jour, entre discrimination et coups de matraques. Puis le récit nous amène à Paris, juste avant les attentats de 2015, où une mère recherche sa fille disparue. Nous y retrouvons à chaque fois un groupe de personnages qui cherchent leurs places dans ce monde, qu'ils soient artistes, avocats, journalistes... Tous ont des rêves, des aspirations, des joies et des peines. Ils sont attachants, terriblement, et aussi fatalement. Parmi eux, Yale et Fiona, nos protagonistes qui vont voir le destin frapper à leur porte. Car c'est aussi l'époque de la grande épidémie de SIDA, qui insidieusement d'abord puis avec une terrifiante fatalité fauche les homosexuels, loin des gros titres et encore plus loin des prises en charge médicales. Parce que c'est une des grandes forces de ce texte, la mise en lumière d'une époque pas si lointaine à travers la vision d'une minorité laissée pour compte, laissée mourir. Comme le dit si bien le roman, une nation peut bien s'émouvoir de l'explosion d'une fusée, toute en tournant ostensiblement le dos à des milliers de jeunes hommes en train d'agoniser. Nos personnages y font face, et passent par tous les états, du déni à la fatalité, à l'optimisme, alors que la mort frappe comme des bombes dans les rues. Parce que c'est bien une guerre silencieuse qui se mène, avec ses victimes fauchées trop tôt, ses soldats courageux, ses estropiés, ses survivants laissés seuls pour témoins d'une époque, rongés par les séquelles post-traumatiques et les fantômes bien lourds à porter. Mais résumer ce merveilleux romans à cette seule lutte serait passer à côté d'une merveilleuse lumière. On nous transporte tour à tour dans le Paris de des années 20, dans le milieux de l'art à Chicago, dans un Paris transformé et marqué de 2015. C'est aussi une merveilleuse histoire d'amour, de l'amour qui consume mais aussi de l'amour familial aux liens si mordants. Tourbillon d'émotions, témoignage d'une génération sacrifiée et voyage entre trois époques, toutes les pièces du puzzle s'emboitent parfaitement pour nous faire vivre une grande lecture. Un texte prenant, un texte essentiel ! Voir moins La Médiathqèe - Le 06 octobre 2020 à 13:50
    Miles et Juliette / scénario, Salva Rubio |

    Miles et Juliette / scénario, Salva Rubio Rubio, Salva (1978-....). Auteur

    Coup de coeur de la Médiathèque 5/5 En 1949, Miles Davis, virtuose incompris sur ses terres est invité à un festival de Jazz à Paris. S'il y va sur en trainant les pieds, il va être sais... Voir plus En 1949, Miles Davis, virtuose incompris sur ses terres est invité à un festival de Jazz à Paris. S'il y va sur en trainant les pieds, il va être saisi par ce qu'il va trouver sur place... Une ville qui l’acclame, qui l'attend, où le jazz est important dans ce Paris d'après guerre suite au passage des troupes américaines. Une ville sans ségrégation, où il peut aller au restaurant, prendre le bus, où il est considéré comme un homme parmi les autres. Mais surtout, Miles découvre un environnement artistique foisonnant, dans la vie bouillonnante de Saint- Germain-des-Prés et de ses intellectuels. On a le plaisir d'y retrouver Boris Vian, Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Albert Camus ou encore Giacometti... et surtout Juliette Gréco. De leur rencontre naitra un amour ravageur et libérateur pour Miles Davis, qui va nourrir sa musique de ses nouvelles émotions, et surtout devoir prendre une décision sur la suite de sa carrière. Au delà de la curiosité de plonger dans le Paris d'époque et d'y côtoyer d'illustres figures intellectuelles, cette BD est aussi une part d'histoire du Jazz, dans les figures qui l'ont fait raisonner à travers le monde. Accessible aux néophytes, les puristes y trouveront néanmoins surement des anecdotes savoureuses. Bande dessinée oblige, parlons des dessins de Sagar, qui sont juste chatoyants et vertigineux. Les tons alterne entre l'obscurité des arrières salles de concert et la puissance chaleureuse des notes de musiques, entre la noirceur de la nuit et les explosions de couleurs et d'émotions. Une BD qui envoutante à découvrir absolument ! Voir moins La Médiathèque - Le 06 octobre 2020 à 13:48
    Sorcières : la puissance invaincue des femmes / Mona Chollet |

    Sorcières : la puissance invaincue des femmes / Mona Chollet Chollet, Mona (1973-....). Auteur

    Coup de coeur de la Médiathèque 5/5 Mona Chollet, journaliste au monde diplomatique nous avait déjà captivés avec ses essais sur les femmes (Beauté Beauté fatale, Les nouveaux visages d’... Voir plus Mona Chollet, journaliste au monde diplomatique nous avait déjà captivés avec ses essais sur les femmes (Beauté Beauté fatale, Les nouveaux visages d’une aliénation féminine) ou sur le foyer (Chez soi, Une odyssée de l’espace domestique). Elle réitère à nouveau avec son dernier essai paru également chez les Editions Autrement. Dans l’imaginaire collectif, les sorcières véhiculent des images de femmes maléfiques et repoussantes, et aujourd’hui encore une femme sans enfant, vivant seule avec son chat c’est forcément louche ! Mona Chollet affirme que ces sorcières malmenées par l’histoire, brûlées, mises au ban de la société, sont des féministes avant l’heure et tente de les réhabiliter. Ces femmes puissantes et affranchies de toutes dominations inspirent encore les femmes d’aujourd’hui, mais malheureusement la chasse aux sorcières n’est pas encore abolie, les femmes libres font toujours peur... Sous une plume intelligente, accessible, pétillante, Mona Chollet tire des fils, interroge le rôle des femmes, leurs places dans la société, la maternité, la domination masculine… Un livre empli de références, de clins d’œil à notre société actuelle. Un livre nécessaire. Femmes, libérez la sorcière qui est en vous ! Voir moins La Médiathèque - Le 06 octobre 2020 à 13:48
    Paz / Caryl Férey |

    Paz / Caryl Férey Férey, Caryl (1967-....) - Romancier. Auteur

    Coup de coeur de la Médiathèque 5/5 Allez, direction la Colombie avec le dernier Polar de Caryl Férey, et on comprend très vite que ce voyage ne va pas être placé sous le signe de la ten... Voir plus Allez, direction la Colombie avec le dernier Polar de Caryl Férey, et on comprend très vite que ce voyage ne va pas être placé sous le signe de la tendresse... La Colombie, ce pays magnifique, ses paysages, sa culture, sa paix enfin retrouvée... mais aussi ses décennies de guerres civiles qui ont laissé de profonds sillons sanglants parmi les populations. Nous suivons ici une famille, les Bagader, que la guerre a jetés dos à dos. Le père, Saul, est un haut responsable politique, serpent des arcanes du pouvoir et artisan de la paix. Lautaro, le fils, est le chef de la police de Bogotá, chien de guerre mutique et acharné, à vif. Et enfin Angel, le fils banni, ancien guerillero des Farc sur la voie de la réinsertion. Dans cette Colombie qui panse (et pense) ses plaies, des cicatrices vont se rouvrir lorsque des cadavres atrocement mutilés se multiplient à travers le pays, comme à l'époque de la Violencia, sans revendication. Pour remonter la piste, les Bagader vont devoir ouvrir la boîte de Pandore de leur passé, mais aussi de leur pays. Car c'est bien là l'intérêt de ce roman, au delà de l'enquête et de son déchainement de violence (attention, âmes sensibles s'abstenir), l'auteur met pleinement en lumière les tenants d'une paix de façade et des jeux de pouvoir qui jettent les hommes et les femmes dans le caniveau au profit des puissants. La Colombie apparaît toute en paradoxes, en clair obscur, où la politique se heurte à la vérité de la rue, et où le débat idéologique se veut toujours présent, malgré les couches de sang, de cendres et de drogues qui l'ont recouvert. Dans un pays où l'Histoire, et les histoires personnelles, sont des traumatismes, difficile de trouver des rayons de lumières... Caryl Férey nous livre un roman très noir, sans concessions, mais terriblement addictif. Je ne suis pas certain que ce roman vous donne envie d'aller passer vos prochaines vacances en Colombie (et c'est un tort), mais si vous cherchez un bon roman noir, foncez ! Voir moins La Médiathèque - Le 06 octobre 2020 à 13:46
    Landfall : roman / Ellen Urbani |

    Landfall : roman / Ellen Urbani Urbani, Ellen. Auteur

    Coup de coeur de la Médiathèque 5/5 Deux jeunes femmes au destin brisé et tragiquement lié au lendemain de l'ouragan Katrina à la Nouvelle-Orléans, à la merci des eaux et des drames fami... Voir plus Deux jeunes femmes au destin brisé et tragiquement lié au lendemain de l'ouragan Katrina à la Nouvelle-Orléans, à la merci des eaux et des drames familiaux. Deux femmes que tout oppose, de leur famille à la couleur de leur peau, et pourtant, une résonance profonde et un secret enfoui. S'en suivra une quête de vérité, une quête d'identité pour éviter l'oubli et retrouver ses racines. Ce roman est dur, tragique, mais beau, profondément humain, à l’écriture finement ciselée, en portrait miroir. Il se dévoile lentement, se révèle intelligemment et implacablement et explore avec brio les relations familiales. On recommande chaudement ! Voir moins La Médiathèque - Le 06 octobre 2020 à 13:46
    A silent voice. 1 / Yoshitoki Oima |

    A silent voice. 1 / Yoshitoki Oima Ōima, Yoshitoki (1989-....). Auteur

    Coup de coeur de la Médiathèque 5/5 Un super manga qui traite du handicap et du harcèlement scolaire ! A l'école primaire, la jeune Shoko, sourde, est prise comme cible par le jeune Sho... Voir plus Un super manga qui traite du handicap et du harcèlement scolaire ! A l'école primaire, la jeune Shoko, sourde, est prise comme cible par le jeune Shoya. Après de nombreuses brimades, celle ci doit quitter son école pour échapper à la maltraitance. Après son départ, le cycle s'inverse, et Shoya passera lui aussi de bourreau à victime, essuyant les moqueries et mauvais comportements de ses camarades. 10 ans plus tard, les deux se retrouvent, et Shoya est bien décidé à se faire pardonner et à rattraper le temps perdu pour la jeune fille. Un sujet difficile, mais traité avec beaucoup de sensibilité. Les personnages y sont profondément humains, et ça fait du bien. Une série qui aborde la thématique de le rédemption, de l'ouverture sur l'autre, que nous recommandons chaudement ! Voir moins La Médiathèque - Le 06 octobre 2020 à 13:45
    Noir volcan / De Cécile Coulon |

    Noir volcan / De Cécile Coulon Coulon, Cécile. Auteur

    Coup de coeur de la Médiathèque 5/5 Peut être que le temps qui défile lentement est propice à la poésie, et du coup à se plonger dans Noir Volcan, le dernier recueil de poèmes de Cécile ... Voir plus Peut être que le temps qui défile lentement est propice à la poésie, et du coup à se plonger dans Noir Volcan, le dernier recueil de poèmes de Cécile Coulon, romancière reconnue et de grand talent. Force est de constater que pour un œil profane, ce recueil a le mérite de dépoussiérer la poésie contemporaine (ou alors ce que je m'imaginais être la poésie contemporaine). Style acéré, tantôt percutant, tantôt envoutant, allié à des thématiques qui parlent: on se laisse porter, transporter, c'est beau ! Voir moins La Médiathèque - Le 06 octobre 2020 à 13:44